LEADER DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DES TECHNIQUES INDUSTRIELLES EN AFRIQUE

L'EMIG a ouvert ses portes en 1990. Elle fut tout d'abord un établissement spécialisé de l'ex-Communauté Economique de l'Afrique de l'Ouest (CEAO), dotée de la personnalité morale, de l'autonomie financière et administrative. C'est ainsi que l'EMIG a été construite sur la rive droite du fleuve Niger, sur une superficie de 20 hectares.

A la dissolution de la CEAO, il a été décidé par cette dernière, le 31 juillet 1995, de rétrocéder l'EMIG au Niger qui depuis cette reprise ambitionne d'en faire un leader dans l'enseignement supérieur des sciences et techniques industrielles en Afrique.

SITUATION ACTUELLE
L'Ecole des Mines, de l'Industrie et de la Géologie est un établissement public placé sous la tutelle du Ministère des Mines et de l'Energie. Depuis 1996, les concours et tests d'entrée sont régulièrement organisés, permettant à l'EMIG d'accueillir annuellement des étudiants en provenance du Niger et d'autres pays d'Afrique comme: la Côte d'Ivoire, la République Centrafricaine, le Tchad, le Gabon...

LES MISSIONS
Former des ingénieurs capables de concevoir, de créer et de gérer des unités industrielles.
Former des techniciens supérieurs capables d'assurer l'exploitation et la maintenance d'unités industrielles.
Assurer le perfectionnement de professionnels en activités.
Assurer des prestations de service et des consultations.
Mettre en œuvre les activités de la recherche au service du développement.

LES DEFIS
Fournir aux industriels un personnel technique de Direction et d'encadrement doté d'une formation pluridisciplinaire et ayant le sens de l'honneur, du devoir, de la discipline et de la créativité.
Intégrer la dimension sociale, économique et humaine à la compétence scientifique et technique.
Dispenser des enseignements adaptés aux situations complexes et en rapide évolution du monde industriel.

LES MOYENS
Le corps enseignant constitué de professeurs permanents et de vacataires, fait bénéficier les étudiants de son expérience en s'appuyant sur des cas concrets et pratiques.

Les équipements scientifiques d'une valeur de plus de six milliards CFA sont regroupés dans six départements. Ces départements soutenus par une bibliothèque, une imprimerie, un centre audiovisuel et un laboratoire de langues, constituent la structure de base de la formation, de la recherche et des prestations de service.

Le complexe immobilier de 20.000 m² de bâtiments, comprend une zone "enseignement" abritant les halles industrielles, les laboratoires, les amphithéâtres, les salles de classes, l'administration; et une zone "vie" dotée d'une cité de 350 places, d'un restaurant de 250 couverts et d'installations récréatives et sportives. Un cadre idéal également pour les tenues de conférences, séminaires, ateliers et colloques internationaux.